arrow_back
 

Quelles sont les étapes suivies par le CIS pour réaliser une enquête ?

1) La conception de l'enquête : les objectifs, l'univers, l'échantillon et le questionnaire

2) Le recueil des données sur le terrain

3) Verificación de los estudios que está realizando el CIS y extensiones teléfonicas desde las que llama el CIS.

4) Traitement des données

5) La publication des résultats : comment les résultats des enquêtes du CIS sont-ils diffusés ?

 

1) La conception de l'enquête : les objectifs, l'univers, l'échantillon et le questionnaire

Les objectifs de l'enquête : sur quelles questions le CIS fait-il des recherches ?

Avant de commencer à réaliser une enquête, il est indispensable de définir ses objectifs : sur quelle question ou quelles questions souhaite-t-on connaître les attitudes et les opinions des citoyens.

Le CIS a pour objectif de mieux connaître les attitudes et les comportements de la société espagnole, ainsi que de mesurer sa stabilité et/ou les changements survenus en elle au fil du temps. Depuis sa fondation, le Centre a réalisé près de 2 000 enquêtes relatives à des questions très diverses.

La définition de l'univers (population d'intérêt) et l'élaboration de l'échantillon : à qui les questions seront-elles posées ?

L'univers de l'enquête représente la population dont on souhaite obtenir des informations. Les enquêtes du CIS ont généralement pour univers, ou population objet d'étude, la population de nationalité espagnole âgée de plus de 18 ans mais, dans certaines occasions, les enquêtes s'adressent à toute la population résidant en Espagne (et par conséquent, comprennent la population étrangère). Le CIS réalise également des enquêtes dont l'univers se concentre sur les jeunes (dont l'âge est généralement compris entre 15 et 29 ans) ou sur d'autres sous-groupes de population.

Compte tenu qu'il est impossible de réaliser des entretiens avec toute la population, il est nécessaire de procéder à une sélection et de constituer un échantillon de personnes auprès desquelles l'enquête sera réalisée. Le CIS suit les procédures scientifiques nécessaires à l'obtention d'échantillons représentatifs. Le respect de ces procédures est crucial si l'on souhaite utiliser les données obtenues lors de l'enquête pour décrire et analyser la population dont l'échantillon est extrait, en tenant compte du fait qu'il existe toujours une marge d'erreur (dont l'estimation figure sur la fiche technique de chaque enquête.).

Bien que la taille et les caractéristiques de l'échantillon varient en fonction des objectifs de l'enquête, les enquêtes du CIS reposent généralement sur un échantillon minimum de 2 500 individus.

La rédaction du questionnaire : comment pose-t-on les questions ?

Les questionnaires consistent en une série de questions qui servent à recueillir les opinions des citoyens sur différentes questions ; dans le cas du CIS, ces questions ont un caractère fondamentalement social et politique. En outre, le questionnaire comprend des questions ayant trait aux caractéristiques des personnes auprès desquelles sont réalisées les enquêtes (sexe, âge, niveau d'études, profession), étant donné que l'un des objectifs est de vérifier s'il existe des différences entre les opinions de chacun de ces groupes. Aucune information permettant d'identifier les personnes ayant participé à l'enquête n'est conservée dans le fichier de données.

Le personnel du CIS élabore les questionnaires après avoir réalisé une tâche importante de documentation qui comprend la consultation aussi bien d'études antérieures réalisées par le CIS et d'autres institutions, que d'études conçues par des organismes internationaux se consacrant à la réalisation d'enquêtes.

La rédaction des questions est effectuée de sorte que toutes les personnes interrogées puissent les comprendre, indépendamment de leur niveau d'études ou de toute autre caractéristique. Elle s'attache également à ce que ces questions soient équilibrées, et pourvues d'une tournure qui ne prête pas à confusion.

Pour la majorité des questions formulée par le CIS, les différentes réponses figurent dans le questionnaire et apparaissent associées à un code numérique, ce dernier étant celui qui apparaîtra dans le fichier de données.

Le questionnaire comprend également des questions sans réponse fixée au préalable, à l'image de la question comprise dans tous les baromètres mensuels du CIS, et qui consiste à demander aux personnes interrogées d'exprimer avec leurs propres mots quels sont selon elles les trois principaux problèmes de l'Espagne. Après cette étape, toutes les réponses sont classées au CIS (ce processus est appelé « processus de codification »). De cette manière, il est possible de regrouper toutes les réponses ayant trait au « chômage », au « logement », à «l'immigration », de manière à pouvoir comptabiliser le nombre de fois auxquelles il est fait référence à chacune de ces questions.

 

2) Le recueil de données sur le terrain

La recogida de datos –llamada también “trabajo de campo”- consiste en la aplicación de un mismo cuestionario de preguntas a todas las personas seleccionadas. En la actualidad, el CIS recoge los datos de encuesta a través de entrevistas telefónicas, aunque ocasionalmente puede realizar entrevistas presenciales en el domicilio de la persona entrevistada.

Si la encuesta es telefónica, las entrevistadoras y entrevistadores llamarán a teléfonos móviles y fijos con la ayuda de una aplicación que genera números aleatorios; cuando realizan las llamadas no tienen ninguna información sobre a quién ni a dónde están llamando; por esa razón, al contactar con una persona se pregunta sobre el sexo y la edad y el municipio al que se está llamando, con el fin de comprobar si cumple con las características que requiere la muestra diseñada.

Si la encuesta es presencial, en el domicilio, entrevistadoras y entrevistadores acreditadas/os recorren las secciones censales –calles y números predeterminados- que se han extraído al azar para la muestra y contactan con los ciudadanos/as en sus casas con el fin de recoger su opinión sobre el tema de la encuesta.

La colaboración de las personas seleccionadas es siempre voluntaria pero fundamental para conseguir que los resultados de la investigación reflejen con rigor las opiniones del conjunto de la sociedad.

La encuesta no es un examen y no hay respuestas correctas o erróneas, lo que buscamos es la opinión sincera sobre un tema. En cualquier momento, la persona entrevistada puede elegir no contestar a una pregunta si así lo desea.

Todas las respuestas son anónimas y están protegidas por las leyes de secreto estadístico y de protección de datos de carácter personal. La información recogida se utiliza de manera agregada, sin referencias individuales. No se conserva ningún dato personal que pueda identificar a una persona concreta.

El CIS realiza labores de supervisión e inspección del proceso de realización de las entrevistas para garantizar la calidad de los datos que recoge. Por este motivo, en el caso de las entrevistas telefónicas, la conversación será grabada; si la entrevista se ha realizado personalmente en el domicilio de la persona entrevistada, las/os entrevistadoras/es le pedirán un número de teléfono para poder comprobar que efectivamente se ha realizado la entrevista a dicha persona.

 

3) Verificación de los estudios que está realizando el CIS y extensiones teléfonicas desde las que llama el CIS.

Si usted desea verificar la extensión desde la que el CIS le ha llamado, puede llamar a los siguientes números de teléfono, donde se le informará del estudio que se está llevando a cabo y se verificará la extensión telefónica desde donde se le ha llamado.

  • Horario de Mañana: 8:30 - 15:30 horas Teléfono: 617823254
  • Horario de Tarde: 14:30 - 21:30 horas Teléfono: 617824329

 

3) Traitement des données

Une fois que le processus de recueil de données est achevé, les informations obtenues sont traitées à partir des réponses aux questionnaires.

Pour pouvoir connaître les résultats et analyser les opinions des citoyens sur la question traitée par l'enquête, il est nécessaire d'enregistrer les informations obtenues. Un fichier, ou matrice de données, est la structure sur laquelle seront reflétées les réponses que les personnes interrogées ont données à chacune des questions du questionnaire.

Dans les fichiers, chaque rangée correspond à un questionnaire (une personne interrogée) et dans les colonnes, figure chacune des questions qui ont été posées. Dans l'intersection, figure la réponse concrète donnée par la personne interrogée à chacune des questions. Le fichier final de données ne contient jamais d'informations permettant d'identifier les personnes interrogées.

Structure d'un fichier de données

Nº questionnaire Province Ville Sexe Âge Nbre enfants Évaluation de la situation économique Évaluation de l'enseignement public (0-10) Évaluation du travail des professeurs Degré d'accord avec les contenus de la loi organique sur l'éducation
 0001 Murcie Ojós Homme 18 0 Moyen 3 Moyen Tout à fait d'accord
 0002 Barcelone Masnou Femme 78 2 Mauvaise 6 Mauvaise Assez d'accord
 0003 Badajoz Mérida Femme 45 2 Mauvaise 7 Bonne Ne sait pas
 ...                  
 ...                  
 2499                  
 2500 Saragosse Calatayud Homme 32 1 Bonne 5 Bonne  

Les résultats des enquêtes sont obtenus à partir des informations enregistrées dans le fichier de données.

 

4) La publication des résultats : comment les résultats des enquêtes du CIS sont-ils diffusés ?

Le CIS présente les résultats de ses enquêtes aussi bien à travers des documents contenant les données traitées, qu'à travers les matrices ou fichiers sur lesquels sont enregistrées les données.

a) Documents contenant les données traitées (ou tabulées) :

  1. Document de « résultats », avec la fréquence de chaque question, c'est-à-dire le nombre de fois où chaque réponse s'est produite, et le pourcentage que cela représente par rapport au nombre total de personnes à qui la question a été posée.
  2. Document de « croisements » de toutes les questions du questionnaire par variables sociodémographiques (sexe, tranche d'âge, taille du logement, niveau d'études), politiques (idéologie et vote), et socio-économiques (condition et statut socio-économique). À partir de ces documents, il est par exemple possible de savoir si les hommes ont des opinions similaires à celles des femmes, ou s'il existe des différences entre jeunes et moins jeunes quant à la question traitée par l'enquête.

Dans un premier temps, ces documents sont présentés sur le site Web du CIS dans leur version provisoire, dans les documents appelés « résultats provisoires ».

Avant que le fichier ne soit intégré dans la base de données du CIS, une révision exhaustive de toutes les données est réalisée afin de détecter toute erreur éventuelle. Une fois toutes les données révisées et après avoir procédé à leur vérification, tri et anonymisation, l'étude est intégrée à la banque de données du CIS et le fichier de données reste à la disposition du public. La loi qui régule le fonctionnement du CIS établit des délais précis pour chacune de ces étapes, en fonction du type d'enquête dont il s'agit.

b) Fichiers ou matrices de données, dans lesquels figurent toutes les réponses données par les personnes interrogées, une fois réalisés la vérification, le tri et l'anonymisation

Les personnes qui souhaitent analyser en profondeur les résultats d'une enquête utilisent généralement le fichier de données, qui leur permet de réaliser tout type de croisement d'informations (questions), ou par exemple, dans le cas des enquêtes contenant des informations sur des intentions de vote, de réaliser différents types d'estimation de résultats électoraux.

c) Documentation technique :

  1. Fiche technique contenant les principales caractéristiques de chaque enquête : (population objet de l'étude, date de réalisation du travail de terrain, taille de l'échantillon au moment de la conception et taille de l'échantillon réalisé, caractéristiques de la conception de l'échantillon, et éventuellement, informations sur l'utilisation de coefficients de pondération pour le traitement des données).
  2. Les fichiers ou matrices de données sont accompagnés du questionnaire littéral appliqué, ainsi que du livret de codes.
  3. À certaines occasions, lorsque les enquêtes réalisées ont un caractère particulièrement complexe, elles sont accompagnées d'un rapport méthodologique qui explique les caractéristiques techniques propres à l'enquête en question.